Tel Aviv Beyrouth
Un film de Michale Boganim

Ces Tsadals ou, comme on les appelle parfois les harkis du Liban, sont aujourd'hui tiraillés entre leur pays d'accueil, où ils sont souvent considérés comme des citoyens de seconde zone, et leur pays de coeur où se trouve souvent encore une grande partie de leur famille.

LE FILM

Mai 2000, l’armée Israélienne évacue le Sud Liban où elle combattait depuis plus de 20 ans sans concerter ses alliés libanais de l’Armée du Liban Sud. A l’arrivée du Hezbollah, l’ALS s’effondre et la majorité de ses membres, par crainte d’être accusés de collaboration, sont contraints de fuire.  C’est ainsi qu’en urgence, plusieurs milliers de familles libanaises passent la frontière et se réfugient  en Israël.  

20 ans plus tard, ce sont près de 7500 libanais qui vivent dans le Nord d’Israël. Ces Tsadals ou, comme on les appelle parfois les harkis du Liban, sont aujourd’hui tiraillés entre leur pays d’accueil, où ils sont souvent considérés comme des citoyens de seconde zone, et leur pays de coeur où se trouve souvent encore une grande partie de leur famille.

Tel-Aviv Beyrouth se penche sur cette communauté oubliée. Un film coup de poing, qui du début du conflit en 1984 jusqu’à la seconde guerre du Liban en 2006, retrace l’histoire de ce conflit, et de ses victimes, depuis les deux côtés de la frontière.

THE FILM

TEL AVIV BEYROUTH

UN FILM DE MICHALE BOGANIM

THE FILM

Tel-Aviv/Beyrouth est l’histoire de deux familles, l’une libanaise, l’autre israélienne déchirées par les guerres qui ont éclaté entre ces deux pays. Un film poignant et engagé de Michale Boganim avec Yaël Abecassis, Tamara Saade, Shlomi Elkabetz et Avishai Cohen.